Itinéraire du nord complexe

Beautés naturelles et plongée

Jour 1: Split (Nava marina) – Skradin (48 Nm)

Jour 2: Skradin – Parc naturel de Telascica (Dugi otok) (50 Nm)

Le Baie de Telascica, qui a donné son nom au Parc de Telascica est située au sud-est de l’île de Dugi otok. Elle se creuse dans l’île de Dugi otok à 8 km de la partie sud où l’île est la plus large, vers 1,6 km. Cette partie de la baie qui est tournée vers le sud-est s’ouvre vers le parc national voisin, le parc Kornati. La baie elle-même a une côte dentelée avec 25 criques, rochers et îlots. Grâce à son positionnement, elle est à l’abri des vents du nord-est qui viennent des terres, ainsi que du vent du sud qui vient du grand large. C’est pour cela que Telascica est un des ports naturels le mieux protégé de la côte Est de l’Adriatique. Son nom provient certainement du latin "tre lagus" qui signifie "trois lacs". Elle est constituée de 3 parties qui s’y rétrécissent. Ces parties sont Tripulak, Farfarikulac et Telascica. Ces trois parties sont en réalités des gouffres morphogénétiques qui se sont retrouvés sous le niveau de la mer il y a plus de 10.000 ans après la dernière ère de glace appelée Würm.

Le fond de la baie est couvert par les herbiers marins et c'est un lieu de la vie sous-marine très riche et aussi très important pour la reproduction de beaucoup de espèces de poissons.

Jour 3: Telscica – Sali (Dugi otok) (8 Nm)

FishermanSali est un village qui a une tradition de la pêche depuis des siècles, ce que confirme des documents écrits datant du 10ème siècle. Les oliviers antiques situés dans les champs d’oliviers des environs du village témoignent aussi d’activités agricoles pratiqués durant des siècles. Le patrimoine culturel de Sali est représenté par l’architecture religieuse du village comme par exemple l’église de l’Assomption (Uznesenja Marijina) avec un magnifique autel en bois datant du 17ème siècle avec des inscriptions en alphabet glagolitique, ainsi que les églises de St Roko et St Nikola. Dans les champs de Sali se trouvent aussi les restes d’églises chrétiennes. Un des évènements les plus importants est le festival de Sali – Saljske uzance – qui dure 3 jours avec la fameuse Tovareca Muzika (Musique des ânes) qui participe au festival.

Jour 4: Sali - Bozava (25 Nm)

Bozava – destination idéale pour la plongée, les vacances et la relaxation – c’est le rêve méditerranéen au-dessus et sous l’eau. La baie de Bozava est située au nord-ouest de l’île de Dugi otok et elle est entourée d’une forêt de pins. La baie a été mentionnée pour la première fois en 1327, sous le nom de Bosane, mais les restes des villages retrouvés à proximités de Bozava datent de l’époque illyrienne.

Durant l’été, un train touristique est à la disposition des visiteurs qui mène à la célèbre plage de Sakarun ce qui est une très bonne occasion pour découvrir les falaises de l’île de Dugi otok.

La baie de Pantera est située à proximité du nord-ouest de l’île de Dugi otok et c’est aussi l’un des endroits les plus appréciés parmi les plaisanciers. La baie protège de tous les vents hormis de la Boura. A proximité se trouve le reste d’un bateau qui attire de nombreux plongeurs.

Jour 5: Bozava– Veli rat (9 Nm)

Le phare Veli Rat et la baie de Sakarun: le phare de Punta Bjanca est l’attraction principale de la destination. Il est situé à 3 km du nord-ouest du village. Le Punta Bjanca a la lanterne la plus haute de l’Adriatique qui va jusque 42m. Tous les visiteurs qui désirent avoir un peu de calme et du silence ont à leur disposition un appartement qui appartient au phare – mais pour en profiter, il faudra réserver au moins un an à l’avance. La chapelle de St Nikola située dans la cour du phare est l’endroit idéal pour un mariage romantique avec vue sur le grand large.

Au sud-est de Veli rat se situe la plage de Sakarun, une des plus belles plages de l’Adriatique.

Jour 6: Sakarun – Kornat (43 Nm)

Jour 7: Kornat – Split (Nava marina) (55 Nm)

 

Distance totale - 238 Nm